Chili-Bolivie VideoChili-Bolivie VideoChili-Bolivie Video

(ıf you cannot see the video, try here : Video via YouTube)

A video that KICKS! fasten your seatbelts! We’re setting off this morning for snowy passes between Chile and Argentina, for more stunning images!

 

(Si la vidéo ne s’affiche pas, tentez par ici : Video via YouTube)

Une vidéo qui DECOLLE ! accrochez vos ceintures ! On se met en route ce matin pour les cols enneigés entre le Chili et l’Argentine, d’autres images transcendantes en perspectives.

 

(Por el caso que la video no se vee, tratar por aqui: Video via YouTube)

Que video ! Abróchense los cinturones! Nos vamos esta mañana por pasos nevados entre Chile y Argentina, otras imágenes transcendentes en perspectivas. 

5 réflexions au sujet de « Chili-Bolivie VideoChili-Bolivie VideoChili-Bolivie Video »

  1. Ce sont presque des paysages lunaires. Comment les familles savent-elles vivre là-bas. Bisous

  2. On je ils elles veu moooooooore de vous!

    C’est normal qu’on entend pas le chant des oiseaux sur la vidéo?

    Beaucoup de beaux paysages à faire rêver en tout cas, même si vous avez l’air de transpirer beaucoup sur du plat.

    On a beaucoup aimé la chute de Mélik au ralenti, on espère qu’il ne s’est pas fait mal contre un caillou pointu en tombant. Qui confirme?

    Par rapport à l’Afrique vous voyez plus d’animaux non?

    Allez biz et à bientôt, nus comme des vélos!

  3. Ces Images sont bouleversantes de beauté, elles sont à ce point magnifiques (en plus avec cette musique que nous avons tant écoutée et qui pour le coup est judicieusement choisie !!) que les larmes me viennent (et c’est pas une façon de parler et ça revient à chaque fois que j’appuie sur Play).

    Votre voyage est magnifique c’est indéniable mais cette plongée sous l’eau dans le désert (?! c’est ça ?), ces bains dans les hot pot volcaniques, ce spot pour planter la tente avec le gros rocher à côté qui fait de l’ombre, vous trois à walpé sur votre vélo tout droit sans piste sur ce sol blanc et plat à perte de vue, ces quelques enfants tellement beaux et ces quelques bêtes si fournies en fourrure mais surtout si paisibles, cette lutte que ça a du être de rouler dans le sable, … je pourrais encore continuer mais bordel QUE D’ÉMOTIONS, QUE D’INTENSITÉ!!

    Je comprends mieux maintenant quand tu disais « attends de voir la vidéo qui va suivre… »

    C’est tellement percutant, tellement vrai, vous frappez tellement juste. C’est entier: du grain de sable au lapin, de l’humour à l’effort, de l’immensité du territoire à l’humanité du regard de l’enfant.

    Quand on regarde ces images on ne peut qu’éprouver un immense respect envers vous, une telle admiration !! En fait c’est de l’amour. Votre humilité envers les gens que vous rencontrer, votre authenticité et votre détermination fait de votre projet une expérience totale.

    Je crois que je vais me la refaire une 4ième fois…

    David

    PS: c’est des lamas ou des alpagas ?

  4. Salut Davidou,
    on ne peut qu’être émus en lisant ton message. on l’a de notre côté lu pleins de fois et allons le relire encore et encore.
    Il suffira désormais de penser à ce message pour se rebooster dans les moments difficiles.
    Il s’agit de source chaude que nous trouvions sur l’alti-plano le désert en altitude (parfois fort fréquentées parfois beaucoup plus sauvage). Les sources étaient à 40° parfois. Le matin on y allait pour attendre que le soleil chauffe (il faisait -15°au matin).
    C’est les deux des lamas et des alpacas (c’est les Français qui disent Alpagas à tort:-). Au début on avait du mal à faire la différence. Les lamas c’est pour la viande et les Alpacas pour la laine.
    Pleins de bisous Davidou et à très bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *